Devenir acteur et participer à la transition n’est pas aussi évident qu’il n’y paraît, surtout si notre compréhension des défis mondiaux liés à l’énergie et au changement climatique est limitée. Pour commencer, il faut être informé et comprendre les bases scientifiques, les enjeux politiques et les liens entre ces questions globales et notre vie quotidienne.

S’informer

S’informer est une première étape essentielle. Trop souvent, les citoyens européens ont une connaissance limitée des questions énergétiques et climatiques mondiales et du rôle qu’ils peuvent jouer dans la transition.

 Pour acquérir ces connaissances, un large éventail de médias, sites Web, articles spécialisés, mais aussi de jeux (« serious games ») et d’autres outils pédagogiques ont été réalisés et sont librement accessibles. Ils se concentrent sur divers sujets comme les processus déjà en cours ou les alternatives possibles aux échelles européennes et nationales pour apprendre à changer ses habitudes. Ils expliquent les actions à mener et comportements à avoir ou à éviter pour agir en éco -citoyen responsable.

Les citoyens européens devraient faire un meilleur usage de ces outils pour commencer, ou continuer à agir pour la durabilité. Dans cette optique, le projet C4ET offrira un large éventail de matériels pédagogiques adaptés à tous les types de citoyens (des nouveaux venus à ceux déjà engagés), en utilisant différents points d’entrée.

Participer

 Les enjeux énergétiques sont globaux et les décisions et les négociations se déroulent souvent à haut niveau. Pourtant, nous avons tous la possibilité de nous impliquer et de participer à l’élaboration des politiques aux niveaux européen, national ou local. Par exemple, la plate-forme européenne « Debating Europe » permet aux citoyens d’organiser et de prendre part à des débats en ligne avec les décideurs européens sur des sujets qui émanent de la gouvernance européenne. : tout citoyen peut poser une question écrite, poster une vidéo et commenter ou critiquer la réponse du décisionnaire .

 

En savoir plus : http://www.debatingeurope.eu/

Les pouvoirs publics à tous les niveaux peuvent également lancer des consultations publiques pour discuter de nouvelles lois ou réviser la législation. Au niveau local, chacun peut participer à des débats citoyens, des rencontres ou des conférences liées au changement climatique et à la transition énergétique.

Agir au quotidien

Il est indispensable de modifier nos habitudes pour devenir des ecocitoyens responsables ayant un comportement durable dans notre vie quotidienne : nous pouvons remplacer les véhicules polluants par des moyens de transports propres et durables ( vélos, transports en commun), être vigilant sur notre consommation de chauffage ou électrique,, trier nos déchets et les réduire, consommer moins.

P1040563

Rénover son habitation est avantageux financièrement et améliore la vie quotidienne : vous pouvez selon les législations nationales opter pour des panneaux solaires, produire votre propre chaleur, investir dans des énergies renouvelables (panneaux solaires, petites éoliennes par exemple). Vous pouvez également investir dans des panneaux solaires, photovoltaïques(PV), ou même dans une petite éolienne pour produire votre propre chaleur et électricité à partir de sources renouvelables.

S’impliquer dans les politiques

En tant que citoyens européens, nous avons de nombreux droits qui nous permettent de nous impliquer : signer des pétitions, débattre, donner notre avis sont des moyens de faire entendre nos voix et d’influencer peut-être les décisionnaires. S’engager dans des ONG qui promeuvent la transition énergétique et un développement plus durable permet d’agir, de construire l’avenir que vous voulons et de comprendre les actions menées à différentes échelles.

De manière générale, les organisations de la société civile ont été de plus en plus impliquées dans les processus internationaux de négociation au niveau mondial. La plate-forme Beyond2015 (www.worldwewant2015.org) illustre cette tendance et est Co animée par les Nations Unies et la société civile. Selon le site Internet, la plateforme « mettra en avant les priorités des personnes de tous les coins du monde et aidera à construire une vision collective qui sera utilisée directement par les Nations Unies et les dirigeants mondiaux pour planifier un nouveau programme de développement lancé en 2015, qui sera basé sur les aspirations de tous les citoyens ! »

Un autre exemple qui peut être mentionné (parmi beaucoup d’autres) est Avaaz.org. Cette plateforme regroupe 43 millions de membres provenant de 194 pays et permet aux individus de lancer ou signer des pétitions, de prévenir les injustices, d’inviter à l’action ou de plaider des causes. La « pétition du climat pour un monde 100% propre » lancée sur Avaaz a déjà recueilli plus de 3,6 millions de signatures (chiffres de mars 2016).

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

©2019 C4ET 

This project has been funded with support from the European Commission.
This website reflects the views only of the author, and the Commission cannot be held responsible for any use 
which may be made of the information contained therein.

Project code: 2015-1-FR01-KA204-015349

ou

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?